Get Adobe Flash player

Dossier  Histoire et Mémoire :

histoire_et_memoire

Histoire de l’ACTIF – Un regard Sud-Est…

Un premier article paru dans le bulletin N°286 de l’ACTIF vous a permis grâce à la rubrique « Histoire et mémoire » de découvrir ou vous remémorer certains faits d’histoire ayant marqué nos métiers comme notre Association. Dans cet article, nous avions invité nos anciens et membres de l’ACTIF à s’associer à cette recherche de notre histoire et revenir vers nous pour la compléter. C’est ce que vous proposent nos Horaires du Sud-est à travers un nouveau regard qui a nécessité beaucoup de temps et de recherches, notamment à la Bibliothèque Nationale de France à PARIS (13e) où se trouvent conservés les bulletins ACTIF depuis leur premier numéro.

L’ « Historique de l’ACTIF (premiers éléments venus de l’Est)… », paru dans le numéro 286 de juillet-août 2014, nous y invitant, je me penche, à mon tour, sur l’histoire de l’ACTIF. J’emploie à dessein le terme histoire car mon évocation du passé, par thème, ne suit pas la chronologie des évènements.
La consultation, à la Bibliothèque Nationale de France, des 203 premiers bulletins permet d’authentifier les faits, dates… Lorsqu’il y a doute il en est fait mention. Des lacunes subsistent, les bulletins n’ayant pas apporté les réponses espérées.
A chacun selon ses sensibilités, son vécu. Ce témoignage est ma vision du passé, partagée et complétée par mes amis Claude BALMET, Jean DEGAND et Michel MARIE. Qu’ils trouvent ici l’expression de mes vifs remerciements pour leur amicale collaboration et pour leur attachement à la cause de l’ACTIF. Ce témoignage est donc une vision autre que celle donnée par Jean-Claude CAVUSCENS, avec l’aide de Bernard BERTRAND et d’Yves MICHEL. Elle est autre, mais naturellement complémentaire.

L’ACTIF, ses origines, sa naissance …:

Bulletin58-106CoL’ACTIF est le fruit d’une aventure qui a débuté avec le 20ème siècle, sur le réseau Sud-Est semble-t-il.
En témoigne la lettre manuscrite adressée à l’ACTIF Sud-Est, le 9 février 1978, par son premier Président, Charles HUVET, à l’occasion, en 1977, du 30ème anniversaire de l’ACTIF «sous sa forme, ses statuts et son sigle actuels».
Voici ce qu’écrit HUVET. « C’est le 24 juin 1900 qu’est fondée, à Lyon, l’Association des Conducteurs de la Voie du P.L.M. qui, après des éclipses et transformations diverses, est devenue l’ACTIF. Il est bon de noter au passage que c’est l’un des premiers groupements d’agents des cadres des Chemins de Fer. Un premier arrêt d’activité se manifeste pendant la guerre de 1914-1918. En 1920, du fait de l’application du Statut du Personnel, l’association prend le titre d’Association des Chefs de District du P.L.M. puis devient en 1930 (ndlr : le 1er janvier) Syndicat des Chefs de District. La deuxième guerre mondiale interrompt à nouveau l’action du Syndicat après un dernier bulletin paru en mai 1940. En avril 1947, avec bien des difficultés, on retrouve à nouveau le bulletin du Syndicat mais de nouveaux problèmes se posent. Le Syndicat des Chefs de District, uniquement corporatif, remplit parfaitement son rôle pour l’exposé et la défense des questions catégorielles, mais il y a également des revendications d’ordre plus général à présenter et c’est à ce moment qu’apparaît la notion de représentativité des organisations syndicales. D’autre part, l’orientation politique des fédérations syndicales rendait impossible une affiliation de notre groupement sans détruire l’unité et l’amitié de ses membres. C’est la raison pour laquelle a été reprise la for-mule de l’association qui a donné naissance à l’Association des Cadres Techniques des Installations Fixes de la SNCF, avec le sigle ACTIF illustrant parfaitement les caractéristiques de la fonction des Chefs de Section, Chefs de District et assimilés. En août 1947 paraissait le numéro 1 du bulletin de l’Actif Sud-Est. Depuis la fin de la guerre 1914-1918, les autres Réseaux s’organisaient et, successivement, amicales ou syndicats voyaient le jour. C’est à partir de ce moment que, régulièrement, des contacts s’établissaient entre les Régions, avec la formation des Comités Inter Régions pour les études d’unification de fonctions et de méthodes sur l’ensemble de la SNCF. Dans le même ordre d’idées, il faut placer, à partir de janvier 1949, la parution du Bulletin National des ACTIF de la SNCF, symbole d’unité pour la défense des intérêts professionnels ».

Jean-Claude CAVUSCENS le relate avec, toutefois, quelques inexactitudes, c’est dans le contexte de la guerre 1939-1945 que Pierre DREYER, de l’Est, « replié » à Lyon, et Charles HUVET, du Sud-Est, se rencontrent et unissent leurs efforts pour donner naissance à l’ACTIF, laquelle accueil-le dorénavant les chefs de section. Les statuts de l’ACTIF Sud-Est Méditerranée du 29 juin 1947 annulent et remplacent ceux du Syndicat des Chefs de District Sud-Est, en date du 4 juin 1939. Ils sont enregistrés sous le n° 355 à la Préfecture du Rhône.
L’ACTIF Est voit le jour le 4 novembre 1947. L’ACTIF Sud-Ouest dépose ses statuts en 1948. Dernière-née, l’ACTIF Ouest, le 6 novembre 1948. Quant à l’ACTIF Nord je n’ai trouvé aucune trace de sa création.
Le Syndicat des Chefs de District et l’ACTIF Sud-Est Méditerranée sont placés sous le régime de la loi du 25 février 1927. C’est à l’occasion de la refonte des statuts, approuvés par l’Assemblée Générale du 1er juin 1975, que l’ACTIF Sud-Est sera régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Je n’ai pu savoir ce qu’il en était pour les autres ACTIF.
Le premier président du Comité Inter Régions est Charles HUVET, et non Pierre DREYER comme cela a été écrit. Ses successeurs, généralement élus à l’unanimité, sont DENNU, Président Est, le 12 octobre 1958, LAUREC, Président Ouest, le 6 novembre 1960, MAILLARD, Président Est, le 24 octobre 1964, DANNEQUIN, Président Nord, le 3 février 1973, votre serviteur, Président Sud-Est, le 22 octobre 1977, Georges TURCAN, Président Ouest, le 23 octobre 1982…
La paternité de l’ACTIF ne peut donc être attribuée à Pierre DREYER, comme le sous-entend CAVUS-CENS, mais au tandem DREYER – HUVET. Qu’un même hommage leur soit rendu, que notre reconnaissance leur soit indissociablement acquise.
Charles HUVET prendra sa retraite le 1er novembre 1961, avec près de 41 ans de carrière, essentielle-ment lyonnaise, au PLM et à la SNCF et « 22 ans du meilleur de son temps » à la délégation du personnel et à l’ACTIF. Lui succèderont à la présidence de l’ACTIF Sud-Est, Paul BADIOU, le 14 septembre 1958, Pierre VINCENT, le 3 octobre 1964, votre serviteur, le 14 octobre 1972, Fernand BACHELARD, le 4 octobre 1980…Charles HUVET, Paul BADIOU, moi-même ont reçu le titre de « Président d’Honneur de l’ACTIF Sud-Est ».

Son évolution :bulletin288-2xx

En 1947, la SNCF est organisée en six régions : Est, Nord, Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est et Méditerranée. Une seule ACTIF couvre deux régions : l’ACTIF Sud-Est Méditerranée. Elle deviendra ACTIF Sud-Est à la réforme SNCF de 1972, laquelle crée 25 régions réparties en cinq réseaux : les ex régions hors la Méditerranée, qui a été intégrée dans le Sud-Est.
Comme le précise CAVUSCENS, l’ACTIF a su évoluer et s’adapter pour prendre en compte les modifications de structures de la SNCF et l’évolution des métiers, avec, notamment, l’ouverture historique, en 1975, à nos collègues Chefs de Circonscription SES.
Pourquoi, comment cette continuité ? Citons à nouveau HUVET.
« Comment une « association » – en négligeant les mots qui ont pu, au cours des années, changer le titre sans en modifier l’esprit- a-t-elle pu survivre depuis 1900 ? La réponse est simple. Elle se trouve dans l’un des buts exposés dans les statuts : établir entre les membres des liens d’estime et de bonne camaraderie. C’est l’amitié qui n’a cessé de régner parmi nous depuis de si longues années qui a permis à l’association de survivre. La joie de se retrouver, anciens et plus jeunes, en est le témoignage certain en même temps que la garantie d’un avenir plein de promesses ».
Je souscris sans réserve aux propos d’HUVET. Cependant, l’objectivité m’amène à évoquer le contexte de l’époque. Au jeune qui débute laisse-t-on le choix d’adhérer ou non à l’ACTIF ? Pas vraiment. Il y a généralement un Ancien qui lui dit en substance : « Tiens, petit, prends ta carte à l’ACTIF ». Ce sont les mœurs de l’époque. Comment refuser ? D’autant que,

  • les districts sont nombreux et les postes de début de carrière généralement situés dans de petites localités, d’où un sentiment d’isolement,
  • les problèmes professionnels ne manquent pas, notamment celui de l’aide au chef de district, considéré comme « la bonne à tout faire », un thème récurrent traité, dès le bulletin n°1, par l’ACTIF Sud-Est Méditerranée et qui en rappelle l’origine : 1947,
  • les logements de fonction sont souvent regroupés dans des cités,
  • dans leur immense majorité les épouses sont femmes au foyer, c’est notamment la conséquence des nombreuses mutations avec l’obligation d’habiter le logement de fonction,
  • la télévision n’existe pas ou n’en est qu’à ses balbutiements,
  • les bulletins de l’ACTIF publient le texte des épreuves écrites de l’examen de chef de district de 2ème classe, et ce dès le n° 1 de janvier-février 1949 : examen des 7 et 8 janvier 1948 pour le Sud-Ouest, du 9 juillet pour l’Ouest ; les bulletins constituent ainsi des annales très appréciées des élèves chefs de district, appellation des débutants de l’époque,
  • les bulletins sont aussi une source d’informations précieuses publiant, notamment, des articles techniques, par exemple chantier de renouvellement à grand rendement, rails courts dans les courbes, rails soudés de grande longueur (1ère barre de 400 mètres posée en 1948), les PV du Comité Mixte Professionnel de la Direction des Installations Fixes, les mouvements du personnel, le classement des postes, dont la communication par la Direction ne sera d’ailleurs pas systémati-que au fil du temps, des « échos » des familles (naissances, mariages…),
  • bref, tout concourt à être proche les uns des autres, à partager, à se soutenir, en un mot à vivre « en famille ».

Lire la suite de cette entrée »

S'enregister  |  Se connecter
Abonnez-vous à l’eBulletin !
Abonnez-vous à notre newsletter (e-Bulletin) et rejoignez nos abonnés Adhérents ACTIF. Rappel : Cette newsletter est réservée aux adhérents et membres ACTIF à jour de leur cotisation. Toute personne s'inscrivant sans y avoir droit sera retirée de nos listes d'abonnés sans mention et avis. Merci de respecter la Charte d'utilisation et Mentions Légales de ce site.

Catégories
Archives
Evènements
Août  2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31  
Mots-Clés / TAGs
Social Media Icons
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed