Get Adobe Flash player

Articles avec le tag ‘INFRARAIL’

Dossier Technique : Les E.I.V. sites de production industriels d’INFRARAIL SNCF Réseau

Episode 4 – EIV Quercy-Corrèze Site de Bretenoux

clip_image002[5]Dans les Bulletins N° 278, 279 et 281, nous avons commencé notre série d’articles consacrés aux Etablissements Industriels Equipement (EIV), l’article du bulletin n°278 était consacré à l’EIV de Moulin-Neuf et Bourgogne. L’article du bulletin N°279 concernait l’EIV de Saint Dizier, enfin l’article du bulletin N°281 était consacré à l’Unité Magasin Equipement (UMV) du Mans. Dans ce nouvel article, nous vous présentons l’EIV de Quercy-Corrèze, site de Bretenoux .

Lors de la création d’INFRARAIL, les établissements industriels ont été rattachés à cette entité sous le nom du pôle INFRAINDUSTRIE.

Depuis la réforme du ferroviaire, qui a vu la création de SNCF Réseau, la direction INFRARAIL est dorénavant rattachée à la direction « Maintenance & Travaux », l’ex « Infra », soit au plus près des entités opérationnelles INFRAPÔLE et INFRALOG.

clip_image002Les sites industriels de SNCF RESEAU sont au nombre de 8, cela représente environ 1 400 personnes. C’est une véritable force de frappe que possède SNCF Réseau pour pouvoir approvisionner les chantiers de maintenance et de régénération des 30 000 Km de lignes du RFN. Depuis les derniers articles consacrés aux EIV, INFRAINDUSTRIE a amorcé son projet « Centre d’excellence et de service industriel». Dans ce cadre, L’EIV de MOULIN NEUF a transféré son activité LRS (Long Rail Soudé) vers l’EIV BOURGOGNE, site de SAULON LA CHAPELLE afin de se concentrer et de se focaliser dans le domaine de la production d’appareil de Voie dont la demande va être très forte dans les années à venir avec le projet « VIGIRAIL-WAGONS PUPITRES ». Voici pour les dernières informations du pôle INFRAINDUSTRIE.

EIV Quercy-Corrèze Site de Bretenoux

clip_image002[7]Cela fait plus de 100 ans que l’Établissement industriel voie de BRETENOUX produit entre 400 000 et 500 000 traverses en bois par an. Cet établissement est historiquement installé sur la commune de BIARS-SUR-CERE (département du Lot, au nord du Parc naturel régional des Causses du Quercy) au cœur d’une région composée de grandes forêts. Aujourd’hui les bois proviennent de différents lieux : chêne des forêts du massif Central, des Pyrénées et des Vosges ; Un pourcentage très faible de traverses en bois exotiques provient principalement du Gabon et de la Côte d’Ivoire.

A noter que le cahier des charges du bois blanc impose que les bois possèdent la norme PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification schemes), en Français (Programme de reconnaissance des certifications forestières). Il s’agit d’une certification forestière privée qui a pour objectif de certifier la gestion durable des forêts.

L’Etablissement Industriel sous le nom de Quercy – Corrèze a été créé le 1er juin 2006.

Il regroupe :

  • Le site de Brive spécialisé dans la maintenance des engins d’entretien de l’Infra (draisines, engins maintenance caténaire, etc…).
  • Le site de Bretenoux-Biars qui constitue aujourd’hui le dernier établissement Maintenance & Travaux spécialisé dans l’usinage, le créosotage, le stockage et l’expédition de bois pour les constituants de la voie. Situé sur la ligne Aurillac – Brive, le site de Bretenoux s’étend sur une superficie de 25 hectares,

Ce dernier a pour principales activités :

  • La réception du bois,
  • Le séchage,
  • L’entaillage et le perçage pour les bois sous rail, les bois de passages à niveau et des longrines d’OA.
  • L’imprégnation
  • L’expéditionclip_image002[9]

Même aujourd’hui, l’établissement fabrique presque autant de traverses qu’il y a 100 ans ! Pratiquement 400 000 par an. En effet, les voies de services, les voies de faisceaux, les voies des lignes secondaires, les chemins de fer privés utilisent encore des traverses en bois. Le bois est simple à poser, léger, et résiste bien plus longtemps que le béton. En général on renouvèle le bois au bout de 50 ou 60 ans, alors que le renouvellement du béton survient bien plus tôt. Enfin le renouvellement des lignes secondaires dans le cadre des CPER (Contrat Plan Etat Région) crée un besoin non négligeable qui augmente la production depuis ces 3 dernières années.

Mais pour que ces traverses résistent aux agressions bactériennes, il faut les imprégner d’un produit appelé la « créosote », il s’agit d’un produit fongicide (anti-champignons), antiseptique et insecticide qui protège le bois des agents biologiques et lignivores (mangeurs de bois). Seulement ce produit est de plus en plus controversé. L’Europe essaye de fixer sans cesse des dates butoirs d’interdiction totale de la créosote, mais les lobbies de l’industrie du bois et du ferroviaire tentent de repousser cette date.

Afin de mettre le site de BIARS-BRETENOUX en conformité, la SNCF a investi pas moins de 8 millions d’euros. Ces travaux sont désormais terminés. Ils concernent la pollution atmosphérique, la protection des ressources en eaux et des milieux aquatiques, les déchets, les nuisances sonores, les risques technologiques et la sécurité du site. Ils sont considérables. Par ailleurs, de par son stock de créosote, le site de Bretenoux est classé dans la catégorie «SEVESO».

Lire la suite de cette entrée »

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter (e-Bulletin) et rejoignez nos abonnés Adhérents ACTIF. Rappel : Cette newsletter est réservée aux adhérents et membres ACTIF à jour de leur cotisation. Toute personne s'inscrivant sans y avoir droit sera retirée de nos listes d'abonnés sans mention et avis. Merci de respecter la Charte d'utilisation et Mentions Légales de ce site.

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 168 autres abonné·es.

Je confirme être adhérent ACTIF et respecter la Charte d'Utilisation.

Catégories
Archives
Evènements
Juin  2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
   
  1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Social Media Icons
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed